C’était il y a tout juste douze ans. Marseille sort d’une saison championnat avec une seconde place et une finale de Coupe de l’UEFA à la clé. La saison suivante est beaucoup moins prolifique avec une descente évitée de justesse. Robert Pirès a l’impression que cette saison 2011-2012 ressemble à s’y méprendre à cette saison 1999-2000.

 » On s’était rendu compte du danger à cinq, six journées de la fin. Pas avant. On se disait qu’en jouant à l’OM, on ne pouvait pas descendre. On regardait devant. Et puis comme on gagnait plus, il a bien fallu regarder derrière. Là on a paniqué. Il y a eu des blessés, des suspendus et personne ne nous a fait de cadeaux. Il faut bien comprendre que l’OM va affronter des équipes qui ont l’habitude de lutter pour le maintien « , a estimé Robert Pirès qui a la même impression que certains observateurs. L’OM ne prend pas encore conscience de la fragilité de sa situation.


Commenter

A lire aussi:

  1. Cet OM « malade » n’a pas encore trouvé le remède pour gagner !
  2. Di Meco pense que l’OM ne peut pas continuer comme ça !
  3. Objectif atteint pour Deschamps en C1

Tags