Du jamais vu depuis 19 ans ! L’OM s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Ligue des champions après sa défaite contre l’Inter Milan (2-1). Une qualification méritée pour les Marseillais qui ont su faire le dos rond face à une équipe italienne bien loin de son triplé (Coupe d’Italie, Serie A et Ligue des champions) de 2010. Pierre Ménès a analysé cette qualification olympienne. Le consultant de Canal+ affirme que l’opposition intériste était assez faible. Il en profite au passage pour faire une petite mise au point sur le héros d’hier, Brandao.

 » À part les deux occasions énormes en début de match, l’Inter a fait quoi ? Alors c’est vrai, ces deux occases sont énormissimes. Mais après ça, le noir total côté milanais. Au milieu, M’Bia a fait un bien fou et Diarra n’avait pas évolué à ce niveau depuis bien longtemps. Alors quand j’ai vu Milito marquer, c’était franchement décevant. Et puis, alors qu’on se dirige tout droit vers la prolongation, Brandao rentre et a cette action incroyable où il contrôle le ballon du dos avant de prendre Julio Cesar à contre-pied. Un truc de ouf. Alors je ne vais pas retourner ma veste : le Brésilien n’est pas un grand joueur, n’a pas le niveau international et n’est même pas, à mon sens, digne du standing de l’OM « , a déclaré l’ancien journaliste de L’Équipe qui n’est pas tendre avec le Brésilien. Toujours est-il que depuis son retour, Brandao a inscrit 6 buts en quinze matches. Pas si mal que ça pour un retour…

 


Commenter

A lire aussi:

  1. Brandao l’avait annoncé !
  2. L’Inter Milan va passer pour Mourinho
  3. Inter Milan – OM : Gignac dans le groupe
  4. Ranieri craint plus Rémy que Bandrao
  5. Les Marseillais sont arrivés à Milan

Tags