De retour à Ajaccio puis contre l’Inter Milan, Loïc Rémy a eu très peu de ballons à se mettre sous la dent. Mise à part, de longues ouvertures dans la profondeur, l’ancien Niçois a passé son temps à courir, faire les efforts pour aider l’OM à défendre son avantage. Le meilleur buteur de l’OM sait que dans ces matches-là, les défenseurs font tout pour les intimider. Cela ne l’a pas dérangé car progressivement il a pris le pas sur la charnière Lucio-Samuel. L’attaquant olympien a tenu aussi à rendre hommage au staff médical marseillais qui a mis tout en œuvre pour qu’il revienne le plus vite possible.

 » Je ne vous cache pas qu’on a pas mal subi de fautes, nous, les attaquants. Mais c’est le jeu qui veut ça. On savait avant le match qu’ils avaient des joueurs durs sur l’homme, et qu’il fallait donc être solide dans tous les secteurs du jeu. Personnellement, j’avais une petite appréhension d’un point de vue physique, car les matches à haute intensité comme celui-là sont toujours difficiles. Au fur et à mesure de la partie, j’ai un peu baissé de pied notamment en seconde mi-temps. Mais il ne faut pas oublier que je reviens d’une grosse blessure. Le travail effectué par le staff médical a été énorme. Je suis très content de revenir petit à petit à mon meilleur niveau. «    


Commenter

A lire aussi:

  1. Rémy veut la (re) jouer à l’italienne !
  2. Rémy rend hommage à Mandanda
  3. Ranieri craint plus Rémy que Bandrao
  4. Rémy veut imiter JPP et le maillot de Forlan

Tags