Aux micros des médias officiels de l’Olympique de Marseille, Élie Baup est revenu sur la défaite de son équipe face au Benfica (2-0) lors du second match amical des Olympiens. L’entraîneur a voulu minimiser les contrecoups de cet échec face aux Portugais, qui a en tout cas permis aux plus jeunes de satisfaire le technicien.

«L’adversaire était de niveau supérieur mais on a essayé de jouer avec nos qualités et on a encore fini avec beaucoup de jeunes. Il y avait de l’énergie et de la jeunesse mais ça n’a pas suffi car, on le savait déjà avant le match, c’était assez disproportionné et ça s’est vérifié. En tout cas, les jeunes joueurs ont montré des choses intéressantes. Il y a beaucoup de volonté mais quand on a des joueurs sur le terrain qui sont nés en 1994 ou 1995 face à des adversaires plus expérimentés et plus matures, c’est difficile mais ils ont essayé de lutter et de montrer de bonnes choses. C’est un apprentissage presque trop rapide de passer de la CFA2 à une équipe de Champions League. Il y a un décalage important mais ça leur apprend aussi beaucoup».


Commenter

A lire aussi:

  1. Souleymane Diawara ne fait pas confiance aux jeunes
  2. Deux jeunes ont eu leur Bac
  3. Baup « Poursuivre notre travail »
  4. Elie Baup motivé par le projet
  5. Diawara apprécie les jeunes

Tags